En 2012, l'Éducation à la Vie Relationnelle, Affective et Sexuelle (EVRAS) est devenue obligatoire en Fédération Wallonie-Bruxelles lors de son ajout dans le décret du 24 juillet 1997 définissant les missions prioritaires de l’enseignement fondamental et de l'enseignement secondaire. En 2013, les trois entités fédérées se sont accordées sur un protocole dont l’objectif est la généralisation de l’EVRAS. En 2019, cette généralisation n’est pas encore atteinte.

Depuis février 2018, à l’initiative de O’YES et de la Fédération Laïque des Centres de Planning Familial, un réseau d’acteurs·rices a vu le jour sous le nom des « Stratégies Concertées EVRAS » (SC-EVRAS).
L’objectif final de ces SC-EVRAS est d’aboutir à une généralisation effective de l’EVRAS dans l'enseignement fondamental et secondaire, ordinaire et spécialisé, en Belgique francophone dans une visée de réduction des inégalités sociales de santé et selon les principes d’universalisme proportionné.

Les SC-EVRAS rassemblent des institutions et organismes coupoles représentant les acteur·rices internes et externes à l’école qui s’occupent de l’EVRAS : la Commission d’avis des PSE, le Conseil Supérieur des CPMS, les cinq Pouvoirs Organisateurs des écoles, les quatre Fédérations de Centres de Planning Familial, les deux Fédérations de parents d’élèves, le Délégué Général aux Droits de l’enfant, plusieurs Organisations de Jeunesse ou encore le Centre d’Action Laïque. Le SIPES, l’APES-ULG et UCL-Reso nous appuient au niveau méthodologique et/ou de recherches littéraires.